Ce que j’ai appris en business en 2014

 

 

Lancer une entreprise a été parmi les plus belles expériences de toute ma vie. En moins d’un an et demi, j’ai appris plus que j’aurais pu imaginer sur le monde des affaires ainsi que sur moi-même. J’ai rencontré des gens incroyables avec qui j’ai eu la chance de collaborer, discuter, faire affaire. Avant tout, j’ai été heureux dans ce que j’ai fait et ça m’a amené à me surpasser sur presque tous les plans.

 

Plutôt que de faire des résolutions pour le nouvel an (c’est mieux d’en faire toute l’année anyways!), j’ai posé mon regard sur l’année qui venait de passer. Voici mes réalisations :

 

  • Travailler sur soi-meme avant meme de travailler sur l’entreprise

 

On parle toujours de faire un plan d’affaires, des prévisions financières, construire son équipe, penser à une stratégie marketing. Malheureusement on ne parle pas de travailler sur soi-même. Que ce soit dans une start-up ou dans une plus grande entreprise, tu fais face à des défis tous les jours, tu peux rencontrer des clients potentiels à tout moment. Bref, la survie de l’entreprise est entre tes mains. Si tu n’es pas prêt à toutes éventualités, si tu n’es pas bien dans ta peau, comment veux tu que ton entreprise aille bien?

 

recovery-bucket

 

  • Rendre l’entreprise le plus a son image possible

 

Premier conseil qu’on te donne avant une date avec une fille, c’est « sois toi-même ». Car si en étant toi-même ça ne fonctionne pas, it wasn’t meant to be.

 

De même va pour les affaires. Si tu ne peux pleinement t’épanouir au travail, tu perds ton temps. Tu penses qu’une autre job dans le monde pourrait me faire lever à 3am tous les jours? 360/365? Impossible.

 

Il faut que t’aies du plaisir à travailler. Les clients vont le sentir. Tes coéquipiers vont le sentir. Et surtout, toi tu vas le sentir et être bien.

 

Si tu es bien dans ton entreprise, il n’y a pas de raison qu’elle ne soit pas bien. Si tu es heureux, il n’y a pas de raison que l’entreprise ne prospère pas. Il faut arrêter de séparer le travail de la vie. Les deux s’entrelacent, se complètent et se soutiennent. Point final.

 

 

10536924_1510517775828940_6899128282988104721_n

 

  • L’importance d’être structuré et organisé

 

Tu peux passer toute ta journée dans le rush, avec l’impression au final que rien ne s’est fait, comme tu peux avoir accompli tout ce qu’il fallait, et avoir eu du temps pour toi-même en plus.

 

Ton efficacité réside dans l’organisation, et ensuite dans l’exécution. Prends toujours tout en note ce qui doit être fait, et ne remets surtout pas à plus tard ce qui peut être fait tout de suite. Plus tard il y aura d’autres choses à faire.

 

unnamed

 

  • Savoir se différencier

 

Si tu veux ouvrir un dépanneur, et que tu fais tout comme les autres dépanneurs, et bien tu seras un simple dépanneur. Mais si tu décides que dans le tien on va jouer du Bob Marley, servir des patties jamaïcains, et que tu dances derrière la caisse, alors là tu vas sortir du lot. Les gens préférerons probablement venir au tien plutôt qu’à un autre, et tes affaires iront mieux que si t’étais rentré dans le moule.

 

Donc décides qui tu es, qu’est ce que tu offres, à qui tu t’adresses, et ensuite trouve une manière de le faire autrement que les autres.

 

  • L’importance du marketing et du positionnement

 

Tu peux avoir la meilleur idée (produit, service, etc.) du siècle, mais si tu n’arrives pas à capter l’attention des gens pour qu’ils la remarquent, tu passes inaperçu. Voici pourquoi il est très important de savoir d’abord qu’est-ce qu’on offre exactement, pourquoi, à qui, et ensuite trouver les bons moyens de communiquer le tout. Ça sonne simple et évident, mais ce ne l’est pas tant que ça.

 

  • Travailler sur d’autres projets

 

Plus ton focus est sur une seule chose, plus ton champ de vision devient celui d’un cheval de calèche. Ça peut être utile dans certains cas, mais en général, ça te sera nocif. C’est une illusion que de croire que si on est 100% sur son projet, que l’on sera plus concentré et que l’on va mieux performer.

 

D’autres projets engendrent d’autres défis, d’autres perspectives. Tu verras ensuite tes défis de plusieurs angles, plutôt que juste d’un seul.

 

Ça t’amènera aussi à avoir moins peur de tester de nouvelles choses dans ton entreprise. Et il faut sans cesse expérimenter, tester, améliorer ton service ou produit, car il n’y a rien qui tue plus une entreprise que de faire du surplace.

 

1920167_730479527005075_5375278218845262010_n

 

  • S’entourer de gens inspirants et intelligents

 

Impossible de mettre trop d’emphase sur ça. Peu importe combien on a d’énergie, à quel point la motivation coule dans nos veines, si on ne nourrit pas cette énergie avec celle de ceux qui nous entourent, elle finit par s’épuiser.

 

Comparable au principe de travailler sur d’autres projets, les gens autour de toi ont de l’expérience de vie et d’entreprise que tu n’as pas. Et en ayant ces bonnes personnes autour de toi, l’inspiration, la motivation et l’énergie vont de couler à flot!

 

N’oublies pas non plus d’aider le plus possible les gens. Sois attentif aux besoins de tout le monde que tu rencontres. Aide les gens, et les gens t’aideront.

 

10532371_697248576994837_5961219756391130442_n

 

  • L’importance de mettre son focus & énergie aux bonnes places

 

Obama, le président des USA, mets à tous les matins un costard noir, pour ne pas perdre de temps à choisir son accoutrement mais surtout d’énergie mentale sur le choix de ce qu’il va porter.

 

Notre cerveau est comme une batterie, qui peut s’épuiser. Ensuite tu l’as recharge dans ton sommeil, en mangeant bien et en faisant de l’exercice. Fais gaffe alors sur quoi tu dépenses ton énergie. Même le fait de penser à quelque chose demande de l’énergie. Fais gaffe à ce dont tu penses.

 

D’ou vient maintenant l’importance (et le danger) de la routine.

 

Le corps a besoin de routine. Dans le meilleur des mondes, on irait dormir et on se lèverait à tous les jours à la même heure, on mangerait les mêmes aliments, on ferait plus ou moins les mêmes activités aux mêmes heures. Donc pour certaines choses, c’est bon que ça devienne un automatisme.

 

D’un autre côté si tout ce que tu fais devient routinier, alors là tu deviens un simple robot. Décide quelles activités tu veux rendre des «  no-brainer » automatique, pour ensuite avoir l’énergie, physique et mentale, pour être créatif et gérer les tâches quotidiennes.

 

1522051_1447070728840312_729822569_n

 

La vie a trop à offrir pour vivre la même chose à tous les jours. Ce que je retiens principalement de cette magnifique année, c’est que tout est entre mes mains. Je peux autant changer le monde que sombrer dans la pénombre. Je peux autant rendre des gens heureux que les blesser. Je peux autant bâtir un empire que passer inaperçu. C’est moi qui décide.

Et toi, t’en fait quoi de ton avenir?

Jakub

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.