Projet 2 – Conception d’un jeu de société

Mai 2014

Projet : Conception d’un jeu de société

Participants : François, Jakub, Justine, Philippe

Degré de difficulté :


On a créé La Tank dans le but faire des projets hors du commun, de sortir de notre zone de confort. Le premier projet n’était qu’un réchauffement, et on voulait maintenant passer aux choses sérieuses.

Entre temps, deux nouvelles personnes ont cogné à notre porte pour se joindre au groupe. Visiblement, le fait de mettre le blog en ligne, en plus des commentaires positifs de notre entourage, a attiré des curieux. Justine et Frank, bienvenue à la Tank!

Jakub-Phil-Justine-Frank
Notre équipe pour le projet de mai

Pourquoi un jeu de société? Parce que dans ce projet, on touchait à tous les volets, allant de la conception des règles à la réalisation artistique. Aucun détail n’est laissé au hasard et tout est fabriqué de la première à la dernière pièce. Loin d’être particulièrement habiles, on a dû identifier les forces de chacun et on a mis la main à la pâte.

Quel meilleur endroit pour une première rencontre que le Randolph, bar à jeux de société, question de tâter le terrain et s’inspirer. On décide de s’inspirer en jouant à une dizaine de jeux pendant les premières heures du meeting, en portant une attention particulière sur les principes que nous préférons dans chacun des jeux. On décortique tout ça, et on établit les principes directeurs de notre jeu. Trivia, performances pour se déshiniber, un aspect vérité conséquence pour stimuler la conversation, et des missions secrètes hilarantes qui mettront au défi votre guts et vos poker face. Parlant de poker, on ajoute à tout ça des chips, la possibilité de créer des alliances, ou de challenger le joueur de ton choix. C’est un jeu qui mettra au défi tes connaissances générales, ton entregens, ton petit côté fouteux de marde dans un environnement compétitif mais amical. Et celui qui finit avec tous les jetons est proclamé gagnant.

la_tank_4
Première rencontre au Randolph

La deuxième rencontre sert à créer du contenu: rédaction des questions, des challenges et la mise au clair des réglements. Avant de se quitter, on doit aussi déterminer le matériel pour la confection des chacun des éléments (pions, cartes, planche, jetons, etc)

Allons nous réussir à tout construire en 2 semaines? Pas le choix. La tank c’est des idées, mais aussi des résultats! Visite au Omer Deserres pour jaser bricolage avec du monde qui connaît ça. On repart de là avec le nécessaire en se demandant dans quoi on s’est embarqués.

Troisième rencontre: tout le matériel est sur la table et le plan de match est déterminé. Les pions et les dés seront fait d’argile que l’on peindra et vernira par la suite. Les jetons de poker seront fait de petites rondelles de plastique de différentes couleurs, la planche sera dessinée sur carton et collée sur un tableau, les cartes seront imprimées et identifiées à la main. Il faut penser à tout, même à rédiger les règles du jeu et de faire un livret de réglements.

la_tank_2On a même dû ressortir la bonne vielle formule quadratique pour la conception de la planche

Il est assez difficile de savoir combien chaque composante prendra de temps à faire. À la fin de la 4ème semaine, on termine de justesse le tout. Avec quelques petits détails à paufiner ici et là, mais on l’a notre jeu. La Tank Bank est né.
Le jeu est magnifique. On est fier de nous. Il ne reste qu’à le tester. Qui embarque?

Phil & Jakub

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.