Projet 29 – Musique

Septembre 2016

Projet: Musique

Participants: Jakub, Jean-Charles, Jenny, Laura B., Monica, Chloé, Edith, Lynn, Sebastien, Yannick, Mona Lisa, El Chapo, Camille, Joanne, Jose, Johny, Melissa

Degré de difficulté:  600px-ski_trail_rating_symbol-blue_squaresvg-150x150

Septembre est un mois qui laisse souvent un arrière-goût doux-amer dans la bouche. C’est le retour à l’école, le retour du froid, le retour des bottes de pluie carreautées et celui de ta meilleure amie automnale : la grippe. Pour contrer l’afflux de nostalgie et des soupes à l’oignon en canne, la Tank a décidé de rendre hommage une dernière fois à la vibe d’été qui nous manque déjà: créer LE beat turn-up de fin de vacances qui réussira à dégriser les journées qui raccourcissent à vue d’oeil.

Si le projet de départ était de composer un album de musique complet, notre premier brainstorming nous a convaincus de nous concentrer sur une seule chanson, celle qui combinerait les goûts hétéroclites des 18 membres participants avec l’image jeune et dynamique de la Tank. Puisque certains d’entre nous connaissaient  personnellement quelques beatmakers de Montréal, il a également été décidé qu’il serait plus simple de baser notre chanson sur un son qui existait déjà que d’apprendre à gratter de la guit’ en moins de trois semaines.

Notre deuxième meeting s’est donc axée sur le vote du beat en question ainsi que sur la rédaction de notre refrain à partir de 14449351_153107815144033_8258651910349783040_nce dernier. Après avoir entendu une vingtaine de pièces instrumentales offertes par nos contacts, nous avons arrêté notre choix sur Wins Coming de Melomayne (NoGamz Productions). C’est là que le véritable challenge s’est imposé: composer les paroles de notre futur hit Mix 96 à 18 personnes. Pour produire de manière efficace, nous nous sommes séparés en trois groupes: l’équipe Trap/Soul, l’équipe RnB et l’équipe Rap. L’idée était de composer chacun de notre côté un refrain sur lequel nous voterions ensuite en groupe. Mais, nous avons été littéralement flabbergastés en fin de réunion en découvrant que, malgré leurs divergences de style musical, les refrains des trois équipes se suivaient très naturellement. En une seule séance, nous avions en main notre couplet, notre refrain et même notre bridge!

C’est dans la fébrilité la plus totale que nous sommes entrés la semaine suivante dans le studio de NoGamz Productions. Il nous a initié à l’univers des producteurs de musique en nous partageant son processus de création. Nous avons aussi profité de l’occasion pour effectuer quelques tests de son et apporter les modifications instrumentales que nous avions besoin sur notre pièce.

Notre dernière rencontre s’est déroulée au centre-ville, dans le Golan Recording Studio, pour l’enregistrement et le mixing final de notre Grammy avec l’incomparable Yann Simon. L’expérience en studio est aussi grisante et inoubliable qu’un tube d’été signé par Drake. Nous avons été passablement surpris par les talents de chanteurs qui se cachaient parmi nous et surtout, par le ver d’oreille que nous avons créé ensemble.

C’est dans la plus grande convivialité que nous avons dévoilé WE UP au 5 à 7 mensuel de la Tank. On te laisse le découvrir ici, mais attention: ce ver d’oreille risque de s’implanter dans ton crâne et ne pas te lâcher de la journée. On ne serait pas étonné de te croiser dans la rue et t’entendre le fredonner sans t’en rendre compte. T’es prévenu.

Edith

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.