Projet 9 – Bonne action

Décembre 2014

Projet : Préparation d’un repas de Noel pour 80 sans-abris et Marathon des Guignols

Participants : Monica, Sylvie, Rose-Anne, Arielle, Émilie, Charlotte, Justine, Nicolas, Tarek, Arthur, Jakub, Julien

Degré de difficulté: Easier


 

Décembre… un mois bien rempli pour la majorité d’entre nous. Un mois où tout rime avec la famille, l’amour, la générosité, la bonne bouffe, pour la majorité d’entre nous. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un toit et un repas. C’est ce qui nous a interpellé pour notre projet de décembre. Nous avons décidé de mobiliser nos proches afin de redonner aux plus démunis.

Nous avons décidé de diviser notre projet en deux phases. La première était de constituer un souper de Noël aux sans-abris. La deuxième a été d’organiser le Marathon des Guignols.

Notre première phase était celle qui nous demandait le plus d’organisation. Nous avions déjà, heureusement, un organisme qui pouvait nous accueillir dans sa cuisine : la maison Benoit Labre. Nous avons passé notre première rencontre à élaborer notre menu. Nous nous sommes entendus sur une entrée, un plat et un dessert : une soupe à l’oignon, un boeuf bourguignon, des rice krispies de Noël et du chocolat chaud. Avec l’aide de Nicolas, nous avons pu faire une page afin de récolter des dons. Notre objectif? 800$, afin de pouvoir avoir du budget pour le souper autant que pour le Marathon des Guignols.

 

Photo 2014-12-18 11 10 57

Les projets sont toujours plus simples à réaliser lorsqu’on rassemble les bon éléments. L’agence Republik a été très aimable de nous accueillir (pas pour la 1e fois!) en plus de nous servir de délicieuses bières sans gluten (Glutenberg, yummm). Nos amis de Cook It ont également donné un immense coup de pouce en nous achetant tous les ingrédients pour notre menu, en plus en suite d’offrir 5 repas à l’équipe gagnante du marathon! En plus de tout ça, Oatbox, une jeune entreprise qui fait le meilleur granola au monde, a également gâté les participants du marathon. Revenons à nos moutons à présent.

Pour notre deuxième rencontre, nous avons principalement élaboré quelques règles pour le Marathon des Guignols. Comment nous allions déterminer les gagnants, quels seront les prix à gagner, de combien de personnes seront constituées les équipes, etc.

 

10009296_760369474016080_9092908892577314616_n

 

La troisième rencontre était le fameux souper. Nous nous rencontrions à la maison Benoit Labre pour commencer la préparation de nos plats. Le matin, nous sommes allés chercher tous nos ingrédients chez Cook It, dont 50 kilos d’oignons. Nous en reparlerons plus tard!

Après s’être tous retrouvés dans la cuisine de la maison Benoit Labre, nous avons commencé notre préparation. Comme on le sait tous… on commence par le plus pénible… et ce qu’il y a de plus pénible dans une soupe à l’oignon c’est bien de les couper ces oignons!! C’est donc après l’utilisation de multiples couteaux, de lunettes de construction, de masque à gaz, de milliers de larmes (même pour ceux qui ne coupaient pas les oignons, shoot out à Rose-Anne et moi-même!), nous en avions terminé avec ces oignons. Et nous avions coupé seulement 10 ou 12 kilos des 50 qu’on avait! Nous entamions ensuite la préparation du bouillon, de la sauce pour le bourguignon, dans un ballet bien organisé. Imaginez onze non-cuisiniers dans une cuisine industrielle… Nous nous en sommes très bien sorti pour des amateurs!

Trois heures après, nous étions fin prêts à servir. Nous avions faim depuis longtemps… à sentir les odeurs, le fromage gratiné, nous avions hâte.

Nos premiers invités sont arrivés et nous avons pu commencer à servir, à la chaine, les assiettes sortaient sans s’arrêter. Nous avons été assez doué pour passer la soupe, le boeuf dans une bonne humeur, en chantonnant des chansons de Noël, avec nos chapeaux.

Après cette effervescence et des tonnes de remerciements, nous avons pris le temps de nous aussi manger un peu de notre souper. C’était… franchement… DÉ-LI-CIEUX! Ça avait un goût aussi bon que l’odeur que ça dégageait.

La quatrième rencontre, le fameux marathon! Malheureusement nous n’avons pas pu mobiliser autant de gens que l’on voulait, puisque nous avions surtout poussé la levée de fonds, et le marathon était 2 jours plus tard. Mais heureusement nous avions ramassé plus d’argent que prévu pour le repas, et avec l’aide de quelques soldats, nous avions 3 équipes de 3 avec un budget de 200$ à dépenser en 10 minutes.

Après un 10 minutes torride et bruyant, les 3 équipes sont arrivées à la seconde prêt à la ligne d’arrivée, avec un total de 400 items! Une belle tradition que l’on fait depuis 3 ans. Même les patrons du Maxi commencent à nous aimer, malgré qu’on fait un vacarme inouïe à chaque fois.

 

10675537_761421593910868_4310926540870240207_n

 

Rappelez-vous de notre budget de 800$ au début du texte… nous l’avons explosé! Nous avons récolté plus de 1200$!! C’est extraordinaire! Nous ne pourrions pas remercier plus que ça les gens qui ont contribué à la réussite de ce projet.

Nous avons tous pris coeur d’aider, de participer à ce projet. Décembre est un mois de solitude pour plusieurs personnes dans le monde. Des gens qui n’ont plus rien. Nous avons voulu leur réchauffer le coeur dans la mesure du possible. Cela ne nous empêche pas de continuer à être généreux tout au long de l’année.

Sur ce, je vous souhaite à tous un admirable début d’année, et on se voit au prochain projet!

Justine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.